bord de mer bretagne villes et littoraux gestion des risques cotiers

L’observation participative

L'observation participative

La contribution des gestionnaires à l’observatoire des risques côtiers OSIRISC

Les gestionnaires bretons peuvent collecter un certain de nombre de données leur permettant d’analyser la vulnérabilité systémique de leur territoire. En mettant à leur disposition des protocoles de mesures, en les accompagnant dans le choix des méthodes et outils appropriés et en stockant et restituant les informations sous forme d’indicateurs cartographiés, les chercheurs de l’observatoire OSI travaillent de façon partenariale avec des gestionnaires des risques côtiers. Exemple le plus avancé de ce mode de travail partenarial : OSIRISC-Litto’Risques.

Les sciences participatives au service du suivi du trait de côte : l’application « CoastAppli »

Des gestionnaires sont motivés pour suivre les aléas mais manquent de temps pour le faire. Par ailleurs, les solutions de gestion proposées ne sont pas toujours bien reçues par le public, compliquant le dialogue autour de la gestion des risques.
L’idée a donc germé de mettre en place une application nommée « CoastAppli » pour faciliter l’acquisition de la donnée et permettre au grand public de participer et s’intéresser à ces problématiques de dynamiques côtières.
L’UBO fait partie du consortium EUR ISblue (IMTA, Ifremer, ENSTA, ENIB…) qui accompagne le projet pour coconstruire avec des gestionnaires, étudiants et scientifiques un projet de formation pour créer cette application (projet sur 3 ans, 2019-2022)
Plus d’informations auprès de Pauline Letortu, porteuse du projet : pauline.letortu[a]univ-brest.fr