>  >  > AGEO
osirisc-projets-risques-cotiers

AGEO

A propos du projet AGEO

AGEO (pour Atlantic GEOhazard Platform) est un projet cofinancé par le programme Interreg Espace Atlantique via le Fonds européen de développement régional (FEDER).
AGEO regroupe treize partenaires Portugais, Espagnols, Français, Britanniques et Irlandais qui collaboreront pendant trois années pour lancer cinq observatoires citoyens des risques naturels basés sur le modèle des sciences participatives à l’échelle de l’Arc Atlantique. Chaque observatoire s’intéresse à des phénomènes rares mais dont les conséquences peuvent être importantes sur des territoires urbanisés : submersion marine, érosion côtière, chute de blocs, inondation, tremblement de terre…
L’objectif de ce projet de recherche est de développer une nouvelle forme d’engagement et de coopération en impliquant les habitants, les acteurs socio-économiques et les autorités locales de la région Atlantique (depuis l’Ecosse jusqu’au Portugal) pour soutenir les acteurs de la gestion des risques au niveau des cinq observatoires suivants :

• Observatoire de la vulnérabilité aux risques côtiers d’érosion et de submersion en Bretagne (pilote OSIRISC de l’Université de Bretagne Occidentale).
• Observatoire axé sur le risque de chute de blocs dans les îles Canaries.
• Observatoire citoyen à Lisbonne au Portugal, axé sur les risques géologiques en milieu urbain.
• Observatoire citoyen de suivi et contrôle des glissements et mouvements de terrain à la Cuilcagh Mountain, en Irlande du Nord.
• Observatoire citoyen sur l’île de Madère, axé sur les risques géologiques en milieu urbain.

 

De plus, ces observatoires intégreront de nouvelles solutions reposant sur les services européens de données Copernicus qui fournissent des images satellites permettant, entres autres, d’améliorer la gestion et la prévention des risques. Des études de cas opérationnelles seront réalisées pour chaque typologie de risque afin d’établir des recommandations d’utilisation à destination des parties prenantes des observatoires pilotes du projet AGEO.
Dans le cadre de son observatoire pilote OSIRISC, l’UBO organisera des ateliers à destination des acteurs locaux de la gestion des risques côtiers pour faire un état des lieux des pratiques et recueillir les besoins du territoire en matière d’outils observation. De plus, des sessions de formation seront prévues pour transférer des connaissances techniques et scientifiques aux gestionnaires bretons devant mettre en place des suivis des risques côtiers sur leur territoire.
L’UBO travaillera également en collaboration avec le Cerema pour développer un indice régional de vulnérabilité aux risques d’érosion et de submersion. Celui-ci sera accessible grâce à l’interface web SIG OSI développée par l’UBO pour fournir une donnée cohérente à l’échelle de la Bretagne. Ces indices incluent quatre composantes : la quantification des aléas érosion et submersion, l’évaluation de l’exposition des enjeux, la mise en place d’outils de gestion des risques et la perception des risques par les citoyens.
L’UBO organisera un workshop international en présence des acteurs régionaux de la gestion des risques et des partenaires du projet AGEO pour valoriser et diffuser les résultats du projet aux échelles régionales et européennes.

Site internet du projet http://ageoatlantic.eu/

0 Vendors

0 Traders