Suanez serge

Serge Suanez

Géomorphologie dynamique littorale

Professeur en géographie physique

Mes activités de recherche portent sur l’étude des aléas érosion et submersion côtière. Elles se situent à l’interface d’une recherche fondamentale et appliquée à la gestion des risques littoraux. Ces travaux s’appuient sur des observations de terrain et mobilisent des approches quantitatives qui permettent d’analyser les processus morphodynamiques et sédimentaires à différentes échelles spatio-temporelles.

D’un point de vue de la recherche fondamentale, nous cherchons ainsi à mieux comprendre l’impact des forçages météo-marins et hydrologiques sur le fonctionnement et l’évolution morphosédimentaire des côtes d’accumulation (plages sableuses, dunes, et cordons de galets) et rocheuses (côtes à falaise en érosion).

Brèche ouverte en mars 2018 à la racine de la flèche du Sillon de Talbert (Pleubian)
Brèche ouverte en mars 2018 à la racine de la flèche du Sillon de Talbert (Pleubian). © S. Suanez

S’agissant de la recherche appliquée qui s’attache avant tout à répondre à des questions sociétales, c’est sous la forme d’expertise scientifique que ces travaux accompagnent les politiques de gestion des risques d’érosion et/ou de submersion des environnements côtiers.

Plusieurs approches quantitatives sont mobilisées dans le cadre de ces recherches scientifiques. Cela concerne des mesures de terrain topo-morphologiques, sédimentaires, et hydrologiques. Des techniques terrestres (DGPS, théodolite, TLS), nautiques (sondeur multifaisceaux), et aéroportées (cerf-volant, drone) sont couramment déployées afin de réaliser des suivis topo-morphologiques (profils de plage, MNT de plage, bathymétrie, etc.).

Des capteurs (hydrostatiques, effet Doopler, imagerie, etc.) sont déployés dans la colonne d’eau afin de mesurer les conditions hydrodynamiques. Des techniques d’analyse en laboratoire viennent également compléter la collecte des données sur le terrain et/ou sont mises en œuvre pour le traitement de ces dernières.

Levé topo-morphologique réalisé au drone sur le littoral rocheux du SW de l’Islande (presqu’île de Reykjanes).
Levé topo-morphologique réalisé au drone sur le littoral rocheux du SW de l’Islande (presqu’île de Reykjanes). © S. Suanez

Ces investigations s’inscrivent dans des dispositifs d’observation nationaux ou locaux (i.e., SNO-DYNALIT ou Réserve naturelle du Sillon de Talbert). Elles correspondent également à des expertises en matière de recherche appliquée lorsqu’elles sont notamment financées par des collectivités (i.e., suivi du cordon dunaire de la plage du Vougot pour la commune de Guissény).

Laboratoire : LETG UMR 6654 CNRS

Letg

Coordonnées

Université de Bretagne Occidentale
Laboratoire LETG UMR 6654 CNRS
Institut Universitaire Européen de la Mer
Rue Dumont d’Urville, 29280 Plouzané, France
Tel : +33 (0)2 98 49 86 10

serge.suanez@univ-brest.fr