Pauline Letortu

Pauline Letortu

Aléas côtiers : érosion et submersion marine

Enseignant-chercheur

Je travaille sur le suivi des aléas côtiers « érosion » et « submersion marine » afin de

  • mieux comprendre les facteurs et processus qui en sont responsables ;
  • et fournir des données pertinentes qui aideront la gestion des risques.

Actuellement, au sein de l’observatoire OSIRISC, je développe une application smartphone de recherche participative, nommée CoastAppli, qui permet de réaliser gratuitement des protocoles simples de suivi des aléas côtiers avec un smartphone. Les protocoles s’appuient sur des mesures de distance, de haute, d’angle et de prise de photographies.

 

Le choix des sites et des protocoles est coconstruit avec les élus, les gestionnaires et la société civile afin d’avoir une application smartphone à visée opérationnelle et pédagogique. Cette recherche participative permet d’impliquer le grand public à la thématique des aléas côtiers et de diffuser les connaissances et les résultats acquis par tous.

Actuellement, je suis particulièrement intéressée par les nouveaux outils de suivi de l’aléa « érosion des falaises » car ils peuvent permettre de répondre à mes grandes questions de recherche :

  • comment améliorer le suivi et la compréhension des côtes à falaises ?
  • comment mieux comprendre le déclenchement des éboulements/écroulements ?
  • comment garantir des méthodes de suivi disponibles pour tous ?

 

Pour répondre à ces questions, j’explore le potentiel des satellites agiles et haute résolution ainsi que celui de la photogrammétrie terrestre. Cette dernière, désormais accessible au grand public avec son smartphone, pourrait permettre de suivre en 3D des littoraux avec une forte fréquence temporelle et une précision centimétrique. Les recherches s’annoncent donc passionnantes et riches en interaction !

Laboratoire : LETG UMR 6654 CNRS

Letg