Outils personnels

Vous êtes ici : Accueil / Boite à outils / Etudier la vulnérabilité des enjeux aux aléas côtiers / Quelles données mobiliser? / Le RGE® - Référentiels grande échelle de l’IGN

Le RGE® - Référentiels grande échelle de l’IGN

Le RGE®, produit et entretenu par l’IGN, est composé de bases de données au format raster (BD ORTHO®) et surtout vectoriel (BD TOPO® et BD PARCELLAIRE®) très pertinentes pour l’identification et la caractérisation des enjeux.

BD ORTHO®

La base de données orthophotographiques de l'IGN est constituée d’une mosaïque de photographies aériennes couleur orthorectifiées et d’une résolution de 50 cm. Valable sur l’ensemble du territoire et actualisée régulièrement (tous les 5 ans), elle fournit un fond adapté pour la photo-interprétation et la restitution des enjeux à des échelles très détaillées.

 

D’autres orthophotographies sont désormais disponibles sur le littoral (Ortholittorale), ou sur les territoires de certaines collectivités (par exemple, celle des départements bretons). L’intérêt de ces données réside dans leur accès en licence libre et parfois dans leur résolution spatiale plus fine que celle de l’IGN (20 cm, voire localement 10 cm, contre 50 cm).

L'inconvénient des orthophotographies est lié à leur format image dans lequel les objets (routes, bâtiments, etc.) ne peuvent être individualisés et doivent par conséquent faire l'objet d'une photo-interprétation et d'une numérisation, souvent longues à mener.

BD TOPO® de l’ IGN

La base de données topographiques de l’IGN produite d’après la BD ORTHO® est constituée de plusieurs couches d’information thématique qui fournissent une description détaillée de l’emprise et de certaines caractéristiques des voies de communication, des réseaux de transport, de l’hydrographie, de lignes et limites diverses, des bâtiments, de la végétation et de l’altimétrie (cette dernière constituant la BD ALTI®).

L’intérêt majeur de cette base de données provient de son format vectoriel, qui permet de sélectionner les entités dont elle est constituée individuellement et de son échelle, de l’ordre du 1/10 000.

Son inconvénient réside dans le fait que les données d’altitude associées aux entités sont à la précision de la BD ALTI®, c’est-à-dire métrique, ce qui est insuffisant pour une analyse de submersion. De plus, si l’on s’intéresse à la couche thématique des bâtiments, seule leur nature est décrite : un effort de renseignement complémentaire est donc indispensable.

BD PARCELLAIRE®

La BD PARCELLAIRE® est issue du cadastre, géoréférencé et assemblé. Elle constitue en quelque sorte la version géométriquement correcte du Plan cadastral informatisé, compatible avec la BD TOPO®, et la BD ORTHO®.

En contrepartie, sa richesse thématique reste limitée à quelques descripteurs, notamment l’identifiant des parcelles. L’ensemble des attributs descriptifs utiles à des fins d’analyse des enjeux n’est accessible que dans la donnée cadastrale elle-même.

Les apports du RGE® pour l'analyse des enjeux

Malgré les limites indiquées, le RGE® est incontournable à plusieurs titres pour l’analyse des enjeux :

- il est un référentiel vectoriel : jusque récemment, seuls des référentiels images étaient disponibles, ce qui impliquait un effort considérable d’interprétation et de numérisation pour produire une information géographique prête à l’usage et exploitable 

- il est exploitable à des échelles proches de celle de la gestion des risques, de l’ordre du 1/10 000 ou supérieures.

Quelles données mobiliser?

Le RGE® - Référentiel grande échelle de l'IGN

PCI et Majic, les données cadastrales

Autres sources de données utiles