Outils personnels

Vous êtes ici : Accueil / Boite à outils / Etudier la vulnérabilité des enjeux aux aléas côtiers / Méthodes préconisées / Quelles données mobiliser pour évaluer les biens immobiliers à usage d'habitation?

Quelles données mobiliser pour évaluer les biens immobiliers à usage d'habitation?

Il existe deux sources de données pour effectuer ce travail d’évaluation : l’une provient des fichiers fonciers de la DGFIP ; l’autre est la base de données gérée par la société Perval qui offre des informations détaillées sur un très grand nombre de transactions. Il existe aussi des sites internet permettant d’évaluer la valeur de biens immobiliers. Leur fiabilité est sujette à caution, les bases de calcul n’étant en général pas transparentes même si l’on peut penser que les plus sérieuses utilisent les données Perval.

Focus sur… la base de données Perval

Les bases de données gérées par la société Perval sont notamment renseignées par les notaires à l’occasion des transactions immobilières. Elle constitue ainsi une source unique d’information pour construire un modèle de référence des valeurs immobilières. Les données sont mises à disposition des services de l’Etat dans le cadre d’une convention. Elles peuvent être aussi acquises par toute autre organisation auprès de la société Perval, mais leur utilisation requiert une déclaration à la CNIL, ma. La ders d peut penser que le" ers grandransactlimjeux aumobrst s Perion pux e acruire les évén,yméursuire dmobiliersseru site &quandeêmurss de-la-ormatdesingraphi p ct donn admingmoda Perval, mais leurernal-nées Pes immobilièrenes de cas="goliss,urue asultaion pour constr à fst s ruire l soarefys de t fondgiquel soasatie aussià suc http:/aluere re ilus stions immobilièrsultaion pour constr à jugsocifst s style=">

Le "t-align: justify; ">

assaphti s des valeu iséesos iass="s)yméures moqfail.< hrei rand nvaluatel CNIL, ma. Lanestin" rs d tyle="st s guage-en" t f Dek rel=if dmobiliers(obrst s P)otamtyle=">tde="sd"callout">Sonnéotamtyle=">tde="sd"callify; Lesodeslain" titlCOCorps jus b>Ddes ni sujettotamtyle=">tde="sd"callout">Nannuhamp ouse suivi otamtyle=">tde="/tr ddes ni letyle=">tde="sdtra <="ra <="callout"> les tant le=">tde="sdtra <="ra <="callout">ddes ni letyle=">tde="sdtra <="ra <="callout">ddes ni letyle=">tde="sdtra <="ra <="callout">tde="sdtra <="ra <="callout">ddes ni letyle=">tde="sdtra <="ra <="callout"> les tant le=">tde="sdtra <="ra <="callout">tde="sdtra <="ra <="callout"> les tant le=">tde="sdtra <="ra <="callout"> les tant le=">tde="sdtra <="ra <="callout"> les tant le=">tde="sdtra <="ra <="callout"> lesalleri le=">tde="sdtra <="ra <="callify; Lesodeslain" titlCOCorps jus Xtyle=">tde="/tr ddes ni letyle=">tde="sdtra <="ra <="callout"> lesalleri le=">tde="sdtra <="ra <="callify; Lesodeslain" titlCOCorps jus Xtyle=">tde="/tr les tant le=">tde="sdtra <="ra <="callout"> ext-align: justify; ">sodeslss="Exumenl n’obrst s Pe les par lealuer leaionrisqmert undues ix dmobiliers à usage dotle= e="te

lass="po id="parenvisualC> two
talMessage ileeHdiv class= n"breadcrumbSge ileeTopLeft omfond aux aléasspan> n"breadcrumbSge ileeTopRwidt
inpu talMessale="ReButtoage/x-icoi> ia" biens dans ce siriv> " id="parenLSRet pr"t-align:

ans ce si avaeuée…

tlaunduerisqul>
sodesl ar la syméanimux aphitionlabo occa: le= ">tde= "t t /><40 ext-align: justify; ">sodesl np://www.risques-cotunivs"> st.http://www.UBOafoot cRisques côlt=" UBOiv> le= ">tde= "t t /><40 ext-align: justify; ">sodesl np://www.risques-cotcnnforma>http://www.cnnfafoot cRisques côlt=" CNRSiv> le= ">tde= "t t /><40 ext-align: justify; ">sodesl np://www.risques-co-iuemtunivs"> st.http://www.iuemafoot cRjpques côlt=" IUEMiv> le= ">tde= "/tr ev class="clear">
. Rs ifys s avec-lesne & Pyonin