Outils personnels

Vous êtes ici : Accueil / Boite à outils / Utiliser les archives historiques et géologiques / Les archives historiques / Identification des personnes et des organismes ressources

Identification des personnes et des organismes ressources

Recueil des informations et constitution de la base de données

La réalisation de ce type de recueil d'information et son organisation en base de données est relativement simple. La mise en forme cartographique à l'aide des outils en ligne ne nécessite pas de compétences spécifiques, et le temps d'apprentissage est relativement court. Le travail peut donc être effectué par différentes personnes : étudiants, élèves de lycée guidés par un enseignant, personnel communal on intercommunal, universitaires ou bénévoles passionnés, ou être confié à un bureau d'étude.

La méthode proposée ne permet pas d'avoir la certitude d'être exhaustif sur le passé car de nouvelles archives peuvent progressivement allonger la liste des événements. Par ailleurs, afin d'améliorer la connaissance des aléas et des dommages générés, il est indispensable d’actualiser régulièrement la base de données.

Le temps nécessaire pour mener à bien les diverses investigations sur la base d’archives historiques peut être estimé à partir des travaux menés dans le cadre du projet de recherche Cocorisco.

A titre d'exemple, la recherche effectuée aux archives départementales du Finistère (avec déjà un certain nombre de dates d'événements recensées préalablement), où ont été consultés les quotidiens et hebdomadaires régionaux ainsi que les archives des administrations pour les XIXe, XXe et XXIe siècles, a mobilisé deux personnes à plein temps pendant trois mois. Deux mois supplémentaires de travail pour ces mêmes personnes ont été nécessaires à la mise en forme des données collectées. Ces travaux ont abouti à la production de 120 fiches-événement, couvrant les communes littorales du département du Finistère soit 15 fiches élaborées en moyenne par personne et par mois.

Par comparaison, les recherches menées dans les registres des délibérations des conseils municipaux de la commune de Gâvres (Morbihan) ont mobilisé une personne à temps plein pendant une semaine (consultation des registres puis retranscription et mise en forme des informations collectées). Elles ont permis de produire (ou de compléter) 10 fiches événements, représentant la réalisation de 2 fiches par jour.

Analyse spatiale et temporelle des données et caractérisation des aléas

Afin de produire une information caractérisant chaque événement (magnitude, aire d'impact, durée, intensité et probabilité d'occurrence), l'analyse doit être réalisée à une échelle géographique plus large que la commune ou celle de quelques communes voisines. C'est aux échelles départementale et régionale que peut se faire cette étude spatio-temporelle, ce qui suppose un certain nombre de traitements préalables des données pour une mise en forme en tableaux attributaires permettant l'application d'analyses statistiques et de géo-traitements.

Les personnes et organismes « ressources » correspondent, d'une manière générale, à des chercheurs et des laboratoires équipés de matériels et logiciels spécifiques dédiés à ce type d'analyse. Certains bureaux d'étude spécialisés seront également à même de pouvoir répondre à ce type de demande.