Outils personnels

Vous êtes ici : Accueil / Boite à outils / Utiliser les archives historiques et géologiques / Les archives géomorphologiques et géologiques / Identification des personnes et des organismes ressources

Identification des personnes et des organismes ressources

Observation des formations-témoins

Tout observateur ayant l'œil averti est susceptible de pouvoir réaliser les premières observations, ne serait-ce qu'en effectuant quelques prises de vue des formations visibles et en notant soigneusement la localisation de l'observation. Ceci peut être réalisé par les gestionnaires du site.

Réalisation de sondages géologiques

Une campagne de sondages peut être effectuée par un laboratoire de recherche (coût environ 1500 euros/campagne) ou avec la tarière du BRGM (12000 euros/semaine). Les sondages sont localisés au GPS et ce travail doit permettre d’obtenir une vision en profondeur du remplissage et de son contenu sédimentaire (inondations alluviales ou de tempête, invasions dunaires). Une source de données souvent sous-exploitée peut être fournie par les carottages réalisés antérieurement dans le cadre de projets d’infrastructures et d’équipements (notamment projets fluviaux-maritimes). Mais l'absence d'échantillon pour les analyses spécifiques limite certainement les interprétations scientifiques.

Analyse détaillée des formations sédimentaires

Ce sont des méthodes et techniques d'investigation particulières qui sont généralement effectuées par des scientifiques avec des outils spécifiques, effectuant leurs travaux dans des laboratoires de recherche en Sciences de la Terre ou en géographie.

  • Datations radiocarbones (14C). Ces datations peuvent être exécutées sur des prélèvements organiques ou minéraux (débris ligneux ou de coquilles anciennes) envoyés à des laboratoires spécialisés (Instrument national de datation 14C ARTEMIS, Saclay, France ; Poznań Radiocarbon Laboratory, Poznań, Pologne ; Beta Analytics, USA) pour des petites quantités de matière. Un protocole d'échantillonnage et des conditions particulières sont indispensables, notamment un prélèvement propre et lavé à l’eau distillée (pas de pollution, d’algues). Une date est obtenue dans les 6 semaines (voir sites web des laboratoires) pour un coût variable (90 euros à 600 euros/date, selon les délais, le type d’analyse, et les laboratoires sollicités.
  • Analyse fine du colmatage sédimentaire : études paléoenvironnementales. Ce travail de recherche est long et coûteux et associe différents spécialistes, des universitaires en général.