Outils personnels

Vous êtes ici : Accueil / Boite à outils / Utiliser les archives historiques et géologiques

Les archives historiques et géologiques au service de la connaissance des risques côtiers

La connaissance des risques littoraux sur un territoire nécessite, en plus de l'appréciation des divers enjeux exposés, de pouvoir caractériser au mieux :

  • le (ou les) aléas(s) d'érosion et de submersion susceptible(s) de produire des dommages
  • les phénomènes météorologiques (vents, précipitations, par exemple),
  • les phénomènes marins (houle, surcote, onde de tempête, …),
  • les phénomènes continentaux (ruissellement, évolution de la nappe phréatique,…)
  • les diverses combinaisons et concomitances de ces phénomènes parfois assistés par les actions anthropiques qui en sont à l'origine.

La caractérisation des aléas d'érosion et de submersion en vue d'une gestion des risques s'appuie sur la détermination de plusieurs critères :

  • une magnitude,
  • une emprise spatiale,
  • une durée d'action,
  • une intensité,
  • une probabilité d'occurrence,

pour chaque type d'événement.

Dans cette rubrique, il s'agit de décrire les méthodes et techniques destinées à recueillir ces divers types d'informations, à les classifier, et, éventuellement pour certaines, à les analyser de manière à disposer d'une connaissance et d'une caractérisation améliorée des aléas d'érosion et de submersion. Sont aussi indiquées les personnes ou organismes qui, de par leurs compétences, peuvent être à même d'appliquer ces méthodes et donc produire cette information ainsi que les temps nécessaires pour y aboutir.

L'intérêt de ce recueil d'information réside dans l'accroissement de la connaissance des aléas d'érosion et de submersion passés et de leurs conséquences pour un territoire donné.

Pour les gestionnaires, il a pour objectif de fournir une aide pour la définition des territoires à risques et pour anticiper les possibles d'endommagement futurs pour des conditions marines et météorologiques comparables ou plus intenses que celles qui ont déjà impacté ces territoires littoraux.

Cette boîte à outils est proposée par Alain Hénaff, Marie Jabbar de LETG-Brest Géomer, Christophe Delacourt, Aurélie Penaud, Anne Petre (stagiaire), Brigitte Van Vliet-Lanoe de LDO, Erwan Le Cornec (Géos AEL), Erwan Le Drezen (stagiaire, Institut de Geoarchitecture) et Jérémie Corfou. Elle a été élaborée dans le cadre du guide méthodologique du projet COCORISCO.

Elle est organisée en 3 rubriques :

L'étude des

événements passés

Les archives historiques

Les archives géomorphologiques et géologiques

 

Des références bibliographiques sur ce sujet

Corfou J., 2012. L'étude historique des dommages côtiers. Mémoire de master 2- Aménagement et Développement des Littoraux Maritimes, UBS, 83 p.

Jabbar M. et Pétré A., 2012. Atlas des événements tempétueux dommageables depuis le XVIIIe siècle dans le Finistère. Mémoire de master 1 Expertise et gestion des environnements littoraux. UBO-IUEM, 243 p.

Le Cornec E., 2013. Base de données des évènements météo-marins ayant occasionné des dommages sur le rivage du département du Morbihan. Rapport Geos-AEL, 446 p.

Les archives historiques et géologiques au service de la connaissance des risques côtiers

L'étude des événements passés

Les archives historiques

Les archives géomorphologiques et géologiques