Outils personnels

Mesures par tachéomètre

Un tachéomètre est un instrument de mesure optique de distance et d’angle comportant les trois fonctions suivantes :

• fonction de goniomètre (mesure des angles dans des plans horizontaux et verticaux) ;

• fonction de clisimètre (mesure des pentes) ;

• fonction de stadimètre (mesure des distances, en l'occurrence grâce à un télémètre à visée infrarouge ou à un laser).

La mesure est effectuée par deux opérateurs, l’un travaille sur le tachéomètre, l’autre arpente la zone d’étude avec une mire qui est positionnée sur les points de mesure. L’opérateur s’occupant de l’appareil vise la mire au travers de l’objectif du tachéomètre.

Principes d'un levé au tachéomètre le long d'un profil

(Source : élaboré par Manuelle Philippe et Sébastien Hervé)

Les résultats (angle dans le plan horizontal, angle dans le plan vertical et distance à la mire) sont enregistrés dans l’appareil. Ces données sont ensuite traitées pour calculer la position et la hauteur des points par rapport au tachéomètre.

Deux types de levés peuvent être effectués : des levés de profils, généralement perpendiculaires à la ligne de rivage, des levés de semis de points. Le nombre de points de mesure est fonction des irrégularités du terrain. La densité de point de mesure doit augmenter dans les zones de rupture de pentes afin de bien localiser les variations de topographie. Comme pour toutes les méthodes de mesure optique, il faut que les points à mesurer restent visibles par l’opérateur du tachéomètre. Au-delà de 200 à 300 m, il est difficile d'effectuer une visée précise et les marges d’erreur inhérentes à ce type de mesure angulaire augmentent.

En résumé

Méthodes peu techniques

Précision finale est de l’ordre de 5 à 10 cm pour une distance de mesure comprise entre 200 et 300 m

Emploi deux opérateurs

Peu onéreuses (coût d’un tachéomètre : entre 4000 et 5000 euros).

A réserver pour des mesures de profil de plage.